CNRS : Centre National de la recherche scientifique

Station de recherche des Nouragues, en Guyane française

A la une

  • 7 mars 2018 - Visite du préfet de Guyane à la station des Nouragues

    Le préfet de la région Guyane Patrice Faure a visité la station des Nouragues le mardi 20 février 2018, accompagné d’une délégation et de gestionnaires de la Réserve.

    + d’info et photos sur le compte facebook de la préfecture de Guyane

  • 23 janvier 2018 - Une conférence sur la station des Nouragues au Rotary club de Cayenne

    Philippe Gaucher, directeur technique de la station scientifique des Nouragues était le 15 janvier l’invité du Rotary Club de Cayenne. Il y a donné une conférence de présentation générale de la station et de ses derniers développements scientifiques et techniques, avec notamment son inscription dans une démarche de transition numérique et écologique. Cette action contribue à faire connaître la station dans le tissu socio-économique local et d’élargir sa notoriété en Guyane au delà des cercles scientifiques et naturalistes.

  • 29 décembre 2017 - Journal des Nouragues : n°1 disponible !

    Chers Lecteurs, à l’écoute des retours que nous avons obtenus suite au lancement du Journal des Nouragues n°0, la réserve naturelle et la station de recherche des Nouragues sont heureuses de vous présenter le Journal des Nouragues n°1. Il propose des dossiers sur les projets scientifiques qui se déroulent en station, mais aborde aussi les actions de la réserve et les projets de territoire qui se développent avec nos partenaires. Toujours à votre écoute, nous restons attentifs à toute suggestion que vous nous soumettriez. Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d’année, et une excellente lecture.

    + Accès au Journal des Nouragues, n°1

  • 19 décembre 2017 - Imposante mission du projet LongTime aux Nouragues en octobre

    Le projet LongTIme, financé par le LabEx CEBA et le Service régional d’Archéologie, est un projet d’écologie historique. L’un de ses objectifs est de comprendre l’influence des implantations humaines pré-colombiennes sur les formations végétales observées actuellement aux Nouragues, dans une forêt longtemps perçue comme primaire, et protégée aujourd’hui par une réserve naturelle. Il est mené à l’échelle du paysage, à la fois dans un secteur de la réserve proche de Saut Pararé où ont été identifiés lors de campagnes d’imagerie aérienne par LiDAR les vestiges d’une montagne couronnée, ainsi qu’à proximité du site Inselberg. De tels sites archéologiques pré-colombiens sont d’un grand intérêt pour repenser l’histoire des peuplements amazoniens à la lumière des interactions entre l’homme et son environnement, dont les traces persistent à travers le temps. Du 9 au 23 octobre, l’équipe LongTIme était aux Nouragues pour une campagne du programme et la tenue durant cinq jours de son Conseil scientifique. Une équipe de télévision de cinq personnes travaillant pour l’émission "Enquêtes archéologiques" de la chaine Arte est venue filmer leur travail, entre le 13 et 15 octobre. C’est donc un groupe de 27 personnes qui a séjourné au camp Pararé à cette période, permettant de tester la station aux limites de sa capacité. Test passé avec succès dans la bonne humeur générale.

  • 19 décembre 2017 - Le Conseil scientifique des Nouragues s’est réuni sur site les 3 et 4 octobre 2017

    La réunion du conseil scientifique de la station des Nouragues s’est tenue du 3 au 4 octobre sur le site Inselberg. Trois membres du conseil scientifique international du LabEx CEBA (Michael Brudford ; Wolfgang Cramer et Purification Lopez), dont les journées annuelles se tenaient la même semaine à Cayenne, ont été invités sur la station à cette occasion. Ils ont pu visiter les sites où se déroulent les programmes de recherche, et participer aux réflexions sur les orientations scientifiques des prochaines années. Que reste-t-il à découvrir aux Nouragues ? Quelles belles histoires de science peut-on valoriser ? Autour de quelles questions scientifiques organiser les activités de monitoring ? Vers quels réseaux thématiques internationaux s’orienter ? Comment conforter l’attractivité de la station ? C’est sur de telles questions que se sont penchés les participants durant ces deux journées prospectives, dont la dernière édition remonte à 2011. Le conseil scientifique des Nouragues, dont la mission première est d’évaluer les projets déposés suite aux appels d’offres annuels et d’orienter la cohérence scientifique, travaille ordinairement de manière dématérialisée. Il est composé d’une quinzaine de membres de divers laboratoires en Guyane, en France et à l’Etranger, représentant diverses thématiques liées à l’écologie tropicale.

Vous pouvez retrouver les précédentes brèves en vous aidant du moteur de recherche.